Sathya Sai Baba

l'AVATAR de l'Ère Nouvelle



Auteur : Denis Marcil

© Sadhana Publications Spirituelles

60 pages

Béni par Sathya Sai Baba le 11 septembre 1999

ISBN : 2-922849-01-5

Sommaire : Préface Sathya Sai Baba L'Avatar
La mission La prophétie Miracles
Enseignement Réalisation Intimité
Organisation Sai Divin message


PRÉFACE


«Chaque Avatar est un phénomène bouleversant, mais il est encore plus bouleversant de ne pas Le reconnaître

Sathya Sai Baba


L'humanité au cours de sa longue évolution a vu naître parmi le peuple des personnes possédant une grande intelligence et une vivacité d'esprit qui dépassaient largement celle du commun.

Ces personnes que nous pouvons qualifier de «Grand Être» ou d'Avatar «Incarnation du Divin sur terre sous forme humaine» se sont manifestées dans le monde au cours des âges, soit en relation avec la loi des cycles ou selon le besoin du moment. Leurs buts étaient identiques aux autres, soit de rendre service à leurs frères et sœurs avec leur savoir intellectuel et spirituel, soit d'apporter un témoignage par leur vécu sur terre.

L'histoire nous cite des noms que nous ne pourrons jamais oublier: Abraham, Moïse, Rama, Krishna, Bouddha, Jésus, Pythagore, Mahomet, Ramakrishna, Lao Tseu, Zoroastre, etc., pour ne nommer que ceux-là.
Tous sont venus aider l'humanité dans une période difficile de l'histoire. Nous sommes maintenant dans une de ces périodes où l'humanité doit décider de son avenir et, pour ce faire, elle a besoin d'aide. Et voilà qu'un homme d'une nature exceptionnelle se manifeste au moment précis où cette aide est réclamée. Cet être se nomme Sathya Sai Baba.



SATHYA SAI BABA

«Je suis venu pour vous donner la clef du trésor de la Béatitude et pour vous enseigner comment faire jaillir cette source qui est en vous, car vous avez tous oublié le chemin du vrai bonheur.»
Sathya Sai Baba


Qui est Sathya Sai Baba? Vous êtes en droit de vous poser cette question comme plusieurs s'interrogent présentement à son sujet.

En 1926, dans le petit village de Puttaparthi dans le sud de l'Inde, une femme du nom de Easwaramma Raju priait avec une grande ferveur pour la naissance d'un quatrième enfant. Un garçon et deux filles étaient déjà nés dans la modeste famille de Pedda Venkapa Raju.

Au cours d'une nuit, Easwaramma Raju fit un rêve de «Satyanârayana Deva» (l'ange de Dieu) qui l'avertit de ne pas s'effrayer s'il se produisait un événement dicté par la volonté de Dieu. Ce matin-là, alors qu'elle se trouvait au puits pour tirer de l'eau, une grosse boule de lumière bleue roula vers elle. Easwaramma s'évanouit et cette boule de lumière l'enveloppa et entra en elle!

Interrogé à ce sujet, Sathya Sai Baba a commenté ainsi cet événement. «Voilà la réponse, je ne suis pas né de conception, je suis descendu et non arrivé par contact humain».

Quelques semaines avant la naissance de l'enfant, comme pour Bouddha, Jésus, Krishna et Rama, des signes mystérieux et annonciateurs de la venue d'une divinité venaient déranger la vie de la famille. On entendait le pincement des cordes des instruments de musique et le son du tambour joués d'une main experte durant la nuit, alors que toute la famille était couchée et qu'aucune personne humaine ne touchait les instruments. Selon les sages de l'endroit, ces signes étaient de bon augure et signifiaient la présence d'une énergie bénéfique, conférant harmonie, ordre, équilibre, élévation spirituelle et joie.

Le 23 novembre 1926, un peu avant l'aube, naissait dans cette famille, un garçon qui reçut le nom de Ratnakaran Sathyanarayana Raju. Après sa naissance, l'enfant fut placé par terre sur une couverture. Quelques instants plus tard, on remarqua que la couverture se soulevait par endroit. Après vérification, un serpent cobra s'en échappa. Le cobra est un attribut du dieu Shiva. Il symbolise ici l'impuissance du mal en présence de la divinité et l'état spirituel avancé de celui qui vient de naître.

Sathyanarayana était un enfant sans problème et d'un caractère d'or. Pour son âge, Il était très précoce dans tout ce qu'il entreprenait. À l'école primaire du village, Il apprenait plus vite que les autres et connaissait beaucoup de choses sans les avoir étudiées. Il était un élève modeste et très généreux.

Les enfants aimaient l'entourer car à l'occasion, Il utilisait ses pouvoirs divins au grand étonnement de tous. Pour faire plaisir aux autres et parfois par nécessité, Il sortait d'un sac de papier vide des crayons, du papier, des gommes à effacer, des bonbons et autres sucreries. Il disait que c'était la Shakti (énergie divine) qui obéissait à ses ordres.

À 8 ans, avec un talent exceptionnel, Il composait déjà des chants religieux, des pièces de théâtre et de la poésie pour son entourage. Il y avait toujours un grand sens moral dans ce qu'Il faisait et c'était l'occasion qu'Il utilisait pour démontrer que les professeurs et autres personnes en autorité ne mettaient pas en pratique ce qu'ils enseignaient.

Depuis sa tendre enfance, Sathyanarayana manifestait une profonde aversion pour la viande et le sacrifice des animaux. Il s'opposait à toute compétition où un animal était impliqué.

Lorsqu'une volaille était choisie à la préparation d'un repas, le petit Sathyanarayana courait vers l'oiseau, le prenait sur son cœur et le caressait; comme si l'amour qu'il déversait sur lui allait inciter les adultes à l'épargner et à le relâcher.

Chez lui, dans le petit village où il habitait, Il ne manquait jamais une occasion de nourrir les pauvres et les défavorisés, à tel point que sa mère le menaça de lui couper les vivres, car la nourriture familiale était limitée. L'enfant continua cependant à nourrir les affamés et ramenait chez lui tous ceux qu'Il rencontrait dans le village. Il se soumit lui-même à un jeûne pendant des jours afin de donner sa propre nourriture à ceux qui en avaient plus besoin. Il ne paraissait nullement incommodé par cette privation, car il semblait avoir un «mystérieux» visiteur qui le nourrissait en secret!

Ses pouvoirs divins, il les manifestait depuis sa naissance. Un jour près de l'école qu'il fréquentait, afin de protéger les pieds de ses camarades des pierres pointues et du gravier, Il matérialisa des plantes de Tulsi (basilic) qui recouvrirent le sol instantanément sur une grande surface. Il invita alors ses compagnons de classe à aller jouer dans ce nouvel espace beaucoup plus moelleux, qui exhalait un parfum léger et accueillant.

Sathyanarayana était le point de mire de tous les villageois, à cause de sa droiture de pensée, sa dévotion à Dieu et ses actions justes. Il était souvent cité en exemple par les parents de ses camarades et plusieurs l'appelaient «le petit gourou» (celui qui chasse les ténèbres).

Le 8 mars 1940, à l'âge de 13 ans (en Inde dans sa 14 e année), Sathyanarayana devint inconscient et tomba sur le sol. Les gens près de lui pensaient qu'Il venait de se faire piquer par un scorpion noir. Il n'en était rien, Il venait de commencer un étrange processus de transformation qui dura plusieurs jours. Il put alors commenter des textes sacrés qu'Il n'avait jamais lus et chanter des chants en sanskrit qu'il n'avait pas appris.

Astrologue, magicien et exorciseur tentèrent de ramener l'enfant à un état «normal» par des traitements qui furent loin d'être qualifiés d'humains, mais rien n'y fit.

C'est alors que le 23 mai de la même année, Il réunit toute sa famille autour de lui, matérialisa de sa main, des fleurs, des fruits, du riz et des sucreries pour les personnes présentes. Près de la moitié du village accourut sur les lieux. Le père très contrarié et agacé lui demanda avec insistance quelle était la signification de tout cela et ajouta : «Qui es-tu? Es-tu un lunatique, un possédé, un Dieu, un fantôme ou bien un fou?»

Le garçon dit : «je suis Sai Baba». D'un geste de la main, Il matérialisa de la cendre sacrée appelée «vibhûti» (en sanskrit) qu'il dispersa autour de lui, puis jeta par terre des pétales de fleurs qui au contact du sol, formèrent le nom de Sai Baba en Télugu, sa langue natale. Il mentionna ainsi qu'il était la réincarnation de ce grand saint de Shirdi décédé en 1918. En signe de dévotion, il dit : «Rendez-moi hommage tous les jeudis, gardez vos esprits et vos maisons (vos corps) purs.»

Il laissa définitivement ses livres d'école disant qu'il n'en avait plus besoin et dit à sa famille : «Je m'en vais, je ne vous appartiens pas; mes fidèles m'appellent; j'ai mon travail.» Sa mission venait de commencer.

Il pris le nom de Sathya Sai Baba afin de le différencier de son incarnation précédente, soit celle de Sai Baba de Shirdi. Le nom Sathya veut dire Vérité ou Vrai. Celui de Sai Baba se traduit par Père et Mère Divin.


L'AVATAR

«Plus nobles et plus grands que tous les autres maîtres sont les Avatars du Seigneur. Ce sont les Maîtres des Maîtres, les plus hautes manifestations de Dieu sous forme humaine.»

Swami Vivekananda


Dans la Bhagavad Gîtâ, texte vieux de 5,000 ans, au chapitre IV, versets 7 et 8, nous pouvons lire : «En effet, chaque fois qu'il y a relâche dans l'observance de l'ordre, que le désordre s'élève, qu'il y a recrudescence de l'impiété, alors je me manifeste. Pour la protection du bien et la destruction du mal, pour rétablir l'ordre, d'âge en âge je prends naissance.»

Il est reconnu que l'Inde a été, depuis le début des temps, le berceau de la spiritualité et le lieu de naissance de Grands Êtres. Selon les textes sacrés, ce pays a reçu des instructeurs spirituels, des avatars, des sages et des saints afin d'aider l'humanité dans son cheminement intérieur. Rama, Krishna et Bouddha sont les plus connus. Il sont tous venus durant une période difficile où l'humanité avait besoin d'aide. Pour bien comprendre leur mission et la période durant laquelle ils sont venus, nous devons saisir le sens des cycles cosmiques qui sont à l'origine de leur manifestation sur terre.

Depuis des millénaires, l'Orient est sous l'influence de quatre cycles : les âges d'Or, d'Argent, de Airain et de Fer. Bien que ces cycles soient différents de ceux de l'Occident qui sont basés sur le zodiaque, leurs influences réciproques restent identiques. L'Orient vit en ce moment la fin de l'Âge de Fer ou mieux connu sous le nom de «Kali Yuga» ou Âge noir. Ce cycle est le dernier. Il précède le retour de l'Âge d'Or.

Dans le passé, à chacun de ces changements de cycle, un Avatar (Divinité qui descend sur terre) est venu apporter un message de vérité, de paix et d'amour à l'humanité.

En début de ce troisième millénaire toutes les grandes religions attendent avec impatience la venue d'un Être exceptionnel et divin, un "sauveur". Les Bouddhistes attendent Maîtreya, les Hindous le Kalki Avatar, les Chrétiens le Christ, les Juifs le Messie, les Musulmans l'Iman Mahdi, etc. Qui, parmi ces Êtres de Lumière, va se manifester sur terre? Ne sont-ils pas tous la même essence divine sous différentes formes?

Nous ne devons pas nous méprendre sur la forme physique que l'Avatar actuel a choisie. L'erreur de beaucoup de gens, c'est de se faire une idée préconçue de l'apparence de celui qui doit venir, et aussi de croire que sa manifestation ne peut avoir lieu en dehors de leurs croyances philosophiques ou religieuses. Il y a deux mille ans, n'ont-ils pas commis la même erreur d'identification?

Jésus est venu en endossant une personnalité qui contrastait avec la religion de l'époque. Il en est de même aujourd'hui, l'Avatar a choisi un aspect qui ne répond pas aux critères de beauté reconnus par la plupart des gens pour une manifestation de Dieu sur terre. Il a choisi une couleur de peau sombre, une physionomie qui le différencie des autres indiens se sa région et une couronne de cheveux exubérante. L'apparence physique de Sathya Sai Baba fut programmée et voulue ainsi afin que seul le vrai chercheur l'approche. Les autres, ceux qui jugent que par les apparences, restent à l'écart pour l'instant.

Mais un Avatar en incarnation sur terre c'est quoi? Selon les écrits Orientaux, c'est de l'intérieur qu'un tel Être doit être observé et non de l'extérieur. Un Avatar doit posséder des attributs divins hors du commun qu'Il doit mette au service des gens sans attendre aucune récompense en retour. C'est un être qui doit se donner entièrement, corps et âme, pour l'élévation de la conscience de l'humanité.

En Orient, un Avatar (complet ou majeur) appelé «Purna-Avatar» doit posséder seize attributs divins. Un tel Être n'était pas venu sur terre depuis plus de 5,000 ans selon certains écrits, soit depuis la venue de Krishna. Bien qu'entre temps, l'humanité ait reçu la visite d'Avatars mineurs, de Fils de Dieu, de Maîtres, de Prophètes, de Sages et de Messagers.

Sathya Sai Baba a démontré hors de tout doute, à ce jour, qu'Il possédait les qualités d'un Avatar complet: soit le pouvoir de création, de conservation, de destruction, de connaissance des existences précédentes et de la dispense de la grâce. Toutes ces qualités s'appliquent pour le passé, le présent et le futur, ce qui fait quinze attributs. La seizième qualité est composée d'une triade : l'omniscience, l'omniprésence et l'omnipotence.

L'omniscience est la capacité de tout connaître du passé, du présent et du futur. De connaître toutes les sciences du monde et toutes les religions sans jamais les avoir étudiées.

L'omniprésence est la capacité d'être à plusieurs endroits en même temps et de prendre différentes formes humaines pour venir en aide aux personnes qui implorent le Dieu de leur cœur. Être présent simultanément dans tous les mondes, visibles et invisibles. Se manifester en rêve ou en vision à ses fidèles.

L'omnipotence est la capacité de manier les lois naturelles et divines à volonté. Le pouvoir divin de matérialisé et de dématérialiser la matière, de guérir au simple toucher ou du regard et même de ressusciter des morts.

Sathya Sai Baba a la capacité de tout connaître de l'univers et des mondes. Il peut être partout à la fois et a le pouvoir de créer à partir de l'éther, de maîtriser tous les éléments de la nature, de contrôler parfaitement tous ses sens, de posséder tous les pouvoirs psychiques, de transformer la matière à volonté, de guérir toutes les maladies même celles considérées comme incurables par la science ou encore de ramener à la vie des personnes décédées.

Depuis sa naissance Baba produit autour de Lui des manifestations divines ou «miracles» par centaines de milliers. Il fut observé et épié par les plus grands scientifiques du monde et des experts en magie. Aucun de ces gens n'a pu déceler la moindre faille. Baba aime leur dire que les lois divines qu'Il utilise, ne peuvent être comprises des hommes. Seul un Être divin peut accomplir de telles choses. Vouloir comprendre sa Divinité est impossible, elle fait partie du mystère.

Au sujet de Ses pouvoirs, Sathya Sai Baba dit ceci : «Mon pouvoir est incommensurable. Ma vérité est inexplicable, insondable. Je suis au-delà de l'enquête la plus approfondie et la mesure la plus méticuleuse. Il n'y a rien que je ne puisse voir, aucun lieu dont je ne connaisse le chemin, aucun problème dont je ne puisse apporter une solution. Ma puissance est absolue. Je suis la Totalité, le Tout.

«La différence qu'il y a entre l'homme et l'Avatar est la suivante : l'homme expérimente quinze facteurs, mais il n'en est pas maître. Ils ont leur propre autonomie. Lorsque l'homme apprend à les maîtriser, il se rapproche du seizième qui est l'Omniprésence, l'Omniscience et l'Omnipotence.»

«Les quinze facteurs se rapportant à l'homme sont les suivants : les cinq organes de l'action : parler, prendre, marcher, manger et rejeter. Les cinq organes des sens : l'ouïe, le toucher, la vue, le goût et l'odorat. Les cinq éléments : la terre, l'eau, le feu, l'air et l'espace.»

«Aucun Avatar n'est né de chair et de sang (conception), y compris cet Avatar (se désignant Lui-même). Le corps de l'Avatar est constitué de la substance de la Connaissance Absolue. Il n'est pas l'Énergie manifestée comme pour les autres matériaux de cette terre. L'embryon des mortels et des humains est enveloppé d'une substance aqueuse; l'embryon de l'Avatar est recouvert du pur lait blanc qui marque Sa Sainteté. C'est la raison pour laquelle la création de l'Avatar n'est sujette à aucune imperfection.»

Pour reconnaître un Avatar, un être Divin, nous devons l'observer attentivement, car rien d'autre n'existe sur terre où nous puissions le comparer puisque nous n'avons pas de référence directe. La seule chose que nous pouvons faire est d'observer Sa vie et Son message. Nous devons scruter Son exemple, Ses signes, Ses qualités et Son enseignement. L'extérieur physique est toujours trompeur, bien que la divinité de l'Avatar peut se révéler à nous à chaque instant sans prévenir.

À ce sujet, Sathya Sai Baba dit ceci : «Depuis que je vis parmi vous, que je mange comme vous, que je parle comme vous, vous avez l'impression erronée qu'il s'agit d'un homme ordinaire. Mais faites attention, ma divinité peut se révéler à tout instant. Soyez prêt; attendez-vous à vivre ce moment.»

La venue d'un Avatar est essentielle dans cette période troublée de l'humanité. L'homme par lui-même est incapable de relever le défi et retrouver la spiritualité qui s'est perdu au cours des âges. L'homme est resté prisonnier de l'illusion dans laquelle il s'est placé. Il est aveuglé par le matérialisme et les plaisirs éphémères du monde. Donc, il a besoin d'une aide particulière. C'est pour cette raison que Sathya Sai Baba s'est manifesté dans le monde.

«Celui qui veut sauver quelqu'un qui se noie est obligé de se jeter à l'eau; le Seigneur doit venir ici-bas sous forme humaine afin de se faire comprendre des hommes.»

Sathya Sai Baba, dans un très long discours fait le 23 novembre 1968, a révélé au monde entier qu'Il était une Incarnation Divine descendue sur terre. Il a déclaré qu'Il est venu en tant qu'Avatar pour aider l'humanité toute entière.

«Je m'incarne d'ère en ère pour protéger les vertueux et pour détruire ceux qui se complaisent dans le mal, pour donner à la moralité une assise stable. Chaque fois que le désordre règne de par le monde, le Seigneur s'incarne en prenant forme humaine de façon à indiquer à l'humanité le chemin de la paix. De nos jours, les conflits et la discorde menacent la paix et détruisent l'unité tant dans les familles que dans les écoles et les sociétés, tant dans le domaine religieux que social, et toutes les nations sont en crise. Les saints et les sages ont attendu patiemment l'avènement du Seigneur en priant avec ferveur et Je suis venu. Ma tâche principale consiste à faire revivre les saintes écritures et à protéger les fidèles quelle que soit leur religion.

C'est uniquement grâce à votre vertu, à la maîtrise de vous-mêmes, à votre détachement des choses de ce monde, à votre foi et votre constance que vous pourrez reconnaître Ma gloire. Vous ne pourrez prétendre être Mes fidèles que si vous vous en remettez à Moi avec un abandon total et sans la moindre trace d'ego. Vous pourrez connaître la béatitude grâce à l'expérience que l'Avatar confère. Il se comporte comme un homme pour que les hommes se sentent en parenté avec Lui. Toutefois, Il s'élève à des niveaux surhumains pour éveiller en eux le désir d'atteindre ces mêmes niveaux. Il vient sous une forme humaine pour que vous puissiez reconnaître en vous le Seigneur. (...)

De nos jours, il n'y a pas un être humain qui soit totalement bon. Qui donc est digne de la protection du Seigneur? Tous sont souillés par la méchanceté ou d'autres vices. Qui survivrait si l'Avatar décidait de supprimer les impurs! Je suis donc venu avec l'intention de modifier l'intellect en appliquant différentes méthodes selon chacun. Je dois donner des conseils, commander et parfois condamner, ou encore devenir votre ami bienveillant; tout cela pour vous faire abandonner vos mauvais penchants et vous ramener sur le droit chemin jusqu'à ce que vous ayez atteint le but final.

Dans aucun de mes discours, Je ne fais allusion à Sai Baba, bien qu'en tant qu'Avatar Je porte ce nom. En fait, Je ne connais aucune différence entre les diverses apparitions divines telles que Rama, Krishna, Jésus-Christ, etc., Je ne dis pas que l'une est supérieure à une autre. Priez la forme de Dieu que vous avez choisie et suivez les rites qui vous sont familiers. Ainsi, vous vous rendez compte que vous vous rapprochez de Moi puisque tous les noms et toutes les formes sont miennes. Il est inutile de changer la forme qui vous va le mieux pour en adopter une autre après M'avoir vu et entendu.

Chaque pas de la vie d'un Avatar est prédéterminé. Rama est venu pour alimenter les racines de la vérité et de la morale; Krishna pour préserver la paix et l'amour. À l'époque où nous vivons, ces quatre vertus sont menacées. Ce qui explique l'apparition de cet Avatar. La morale est allée se réfugier avec les ascètes au cœur de la forêt. Elle doit être ramenée dans les villes et les villages. Quant au manque d'intégrité, il doit être repoussé dans la jungle d'où il est venu.

À chaque instant, Je suis conscient du passé, du présent et du futur de chacun d'entre vous et c'est pourquoi je ne me laisse pas émouvoir par la pitié. Puisque je connais la cause passée de toute chose, Ma réaction est obligatoirement différente de la normale. Si vous souffrez pour une raison ou pour une autre, dites-vous bien que c'est le résultat des mauvaises actions que vous avez accomplies délibérément au cours de vos existences précédentes et Je permets donc que vous enduriez cette souffrance, vous donnant parfois quelques compensations. Je ne suis la cause ni du chagrin ni de la joie. Vous êtes vous-mêmes les artisans de ces deux chaînes qui vous entravent. Je suis l'Incarnation de la Béatitude. Alors, venez à Moi, prenez une fraction de cette Béatitude, contemplez-la et laissez-vous envahir par la paix.

Beaucoup d'entre vous viennent Me voir parce qu'ils ont des problèmes de santé ou sont tourmentés dans leurs âmes. Ce ne sont là que des appâts pour vous attirer jusqu'ici : la véritable raison de votre venue est que vous bénéficiiez de Ma grâce et renforciez votre foi dans le Seigneur. Vous devez apprendre à accueillir avec joie les soucis de toutes sortes, car ils vous enseignent le respect et l'humilité. Toutes vos insatisfactions actuelles sont la conséquence de votre attachement aux choses extérieures. Malheureusement, ce genre de désir n'a pas de fin. Une fois que vous êtes devenus les esclaves des sens, ils ne vous laissent plus de répit jusqu'à votre mort. C'est une soif inextinguible. Je vous appelle auprès de Moi et vous offre parfois des bienfaits terrestres afin que vous vous tourniez vers Dieu. Aucun autre Avatar ne s'était comporté ainsi auparavant, se déplaçant au milieu des foules, les consolant et les guidant pour les aider à s'élever spirituellement et à fouler le sentier de la vérité, de la justice, de la paix et de l'amour.

Quelles que soient les opinions concernant Ma manière d'agir, elle demeurera la même. Je ne modifierai ni Mes plans en vue de la restauration de la morale, ni Mes discours, ni Mes gestes, ni Mes déplacements. Je fais cela depuis des années et Je suis engagé dans cette tâche : vous donner la foi et le courage nécessaires pour suivre le chemin qui mène à la Paix Suprême. Je ne m'arrêterai pas dans Mon élan et Je ne ferai pas un seul pas en arrière.

Même le plus éminent des savants ne peut Me comprendre avec ses seules connaissances scientifiques. Je suis toujours rempli de félicité et rien ne peut effacer Mon sourire. C'est pourquoi Je puis vous transmettre Ma joie et alléger votre fardeau. Je n'exulte pas si l'on me porte aux nues et jamais Je ne me décourage si l'on me critique ou m'insulte. Très peu ont cerné le réel motif de Ma venue en ce monde, mais pourquoi s'en inquiéter? Je dis toujours «Oui».

La plupart des gens refusent de croire qu'il y aura une amélioration notable dans un futur proche, que la vie sera heureuse et pleine de joie pour tous et que l'âge d'or refera son apparition. Je puis vous assurer que ce corps divin n'est pas venu en vain et qu'Il réussira à écarter la crise qui s'abat sur l'humanité.»

Sathya Sai Baba

LA MISSION

«Il n'y a pas d'amour dans l'égoïsme. L'amour vit de don et de pardon, et l'ego vit d'acquis et d'oublis.»

Sathya Sai Baba

La mission de Sathya Sai Baba est grande et très importante pour l'avenir de l'humanité. Baba est venu pour transformer le cœur de l'homme par l'amour afin que ce dernier se tourne définitivement vers Dieu. L'Avatar est venu sur terre pour établir les assises de la Paternité de Dieu et la Fraternité des hommes.

Laissons encore la parole à Sathya Sai Baba qui sait mieux que nous tous exprimer le véritable but de sa mission.

«J'ai une tâche bien précise, celle de protéger l'humanité tout entière et de garantir à tous une vie pleine de joie. J'ai fait un serment, celui de reconduire sur le droit chemin tous ceux qui s'en sont écartés et de les sauver. Je suis très attaché à ce travail que J'aime : éliminer les souffrances des pauvres et leur faire don de tout ce qui leur fait défaut. J'ai une bonne raison d'être fier car je secours tous ceux qui me rendent hommage sincèrement.»

«J'ai résolu de réunir tous les peuples de la terre en vue de l'avènement de l'Amour universelle. Je suis venu écrire un chapitre d'or dans l'histoire de l'humanité, où le mensonge succombera, où la vérité triomphera et où la vertu régnera.»

«Je suis venu pour vous donner la clef du trésor de la félicité et pour vous enseigner comment faire jaillir cette source qui est en vous, car vous avez tous oublié le chemin du vrai bonheur. Si vous perdez le temps pendant lequel Je pourrais vous sauver, c'est votre affaire. La plupart d'entre vous viennent Me voir pour recevoir des objets dorés ou en métal, ou bien pour être guéris de leurs maux, ou encore pour obtenir un avancement dans leur travail. Mais très peu viennent pour prendre ce que Je suis venu donner à tous : la libération.

Ma mission est d'établir de nouveau la morale et Mon propos est de l'enseigner et de la diffuser partout... Ma mission principale est la restauration des Védas, et autres textes sacrés comme Je l'ai déjà dit, afin d'en montrer la valeur à tous les peuples. Je réussirai, rien ne pourra M'arrêter ou Me retarder, ce que le Seigneur a décidé, rien au monde ne peut L'en empêcher. Vous avez sûrement entendu certains dires que ce que Je fais relève de la magie. C'est une grossière erreur que d'interpréter la manifestation du pouvoir divin en ces termes. Les magiciens font leurs tours pour gagner leur vie et acquérir la renommée et la fortune. Tout n'est qu'illusion en ce qui les concerne. Dites-vous bien que jamais ce corps physique ne se prêtera à de telles activités. Ce corps est né du désir du Seigneur de rétablir la vérité et Son dessein est toujours dans ce seul but. Souvenez-vous qu'il n'y a rien que le Pouvoir Divin ne puisse accomplir. Il peut transformer le ciel en terre, et inversement. Si vous mettez cela en doute, cela prouve tout simplement que vous êtes encore trop faibles pour pouvoir saisir l'univers dans toute sa grandeur.»

«Les actions que J'accomplis sont les fondations sur lesquelles Je bâtis Mon œuvre et établis la tâche pour laquelle Je suis venu. Vous devez interpréter dans ce sens les miracles qui se produisent devant vous. L'incarnation du Seigneur doit servir à élever l'humanité de diverses manières. Le Seigneur n'a pas l'intention de faire de la publicité pour lui-même. Aucun Avatar n'en a le besoin. Quelle publicité pourriez-vous donc bien faire? Pour Moi? Que savez-vous de Moi? Les Avatars n'ont besoin d'aucune publicité.»

Sathya Sai Baba est l'incarnation de l'Amour sur terre comme Il le mentionne Lui-même. Il est venu pour nous enseigner cet Amour et nous montrer comment le répandre autour de nous.

«Je suis l'Incarnation de l'Amour. L'Amour est mon don particulier que j'apporte, le moyen par lequel ma grâce devient efficace. L'Amour est la base de tous mes actes. On dit que Dieu est dans chaque cœur. Oui, il y est en tant qu'Amour. Je suis Amour. Je vous bénis parce que votre Amour pour les êtres grandit de jour en jour!»

«Je suis venu muni de la Volonté toute puissante de Dieu, afin de régénérer et corriger l'humanité, élever la conscience de l'homme et la ramener dans la voie de la Vérité, de la Vertu, de la Paix et de l'Amour pour Dieu.»

«Aimez pour aimer. Aimez chaque être de façon désintéressée. Aimez, parce que c'est votre nature d'aimer.»

«Le travail est une prière.
L'accomplissement du devoir est Dieu.
Accomplir son devoir sans amour est déplorable.
Accomplir son devoir avec amour est souhaitable.
L'amour sans devoir est divin.»

«Ma vie est mon message Mon message est Amour».

Sathya Sai Baba nous invite à observer ses paroles, ses actions et ses enseignements avant de porter un jugement sur Lui. C'est seulement après mûre réflexion et après avoir accompli nos propres expériences que nous pourrons décider nous-mêmes, et non sur une opinion des autres, si Sathya Sai Baba est un Être divin venu sur terre afin de nous aider et nous guider.

«Le Divin est venu sur terre comme Avatar afin d'élever l'homme à un niveau supérieur.

Ceci est l'enseignement de la Gita. Toutes les Grandes Écritures : la Bible, le Coran et autres furent rédigés dans le même but.

Les écritures, par elles-mêmes, ne peuvent pas sauver l'homme. Elles servent uniquement de guide. Elles indiquent la voie à prendre afin de réaliser la Divinité.»

Sathya Sai Baba


LA PROPHÉTIE

«Le moment viendra où le ciel sera l'auditorium pour ceux qui désirent me voir; aucune construction ne sera assez grande. Je devrai me déplacer dans les airs. Oui, cela aussi arrivera, croyez-moi

Sathya Sai Baba

Dans tous les écrits sacrés du monde, nous retrouvons des prophéties qui nous donnent, soit les tendances sociales ou religieuses pour les années à venir, soit l'annonce, de façon symbolique, d'événements particuliers ou la venue d'un Être exceptionnel.

En Inde, il existe plusieurs textes anciens écrits sur feuilles de palme et vieux de plusieurs millénaires. Ils sont connus sous les noms de Brahma Nadi, Sukra Nadi, Bhigou Nadi et autres. Parmi les milliers de pages que comprennent ces manuscrits, il est fait mention de la venue de Sathya Sai Baba en ces termes: "Celui qui doit venir sera l'incarnation de la Vérité et vivra comme un Avatar. Son nom sera Sathyanarayana...». (Sathya veut dire «vérité» et Narayana : «Celui qui réside dans chaque être»). «Il sera un Avatar réunissant la Trinité : Brahma, le Créateur; Vishnu, le Conservateur; Rudra (Shiva), le Destructeur...».

«Il peut se manifester sous différentes formes. Il établira des institutions éducationnelles où sera dispensé un enseignement spirituel. Il sera Amour, Béatitude et Connaissance. » «Il sera Sainatha (le Seigneur Sai). Son pouvoir divin sera connu dans le monde, son pouvoir de guérison sera connu de tous.»

(Texte tiré du livre Living Divinity de Shakuntala Balu.)

La prophétie biblique, pour sa part, nous annonce que la «seconde venue» n'établira pas la suprématie d'une religion particulière, mais qu'il proclamera que Dieu est Un.

Dans l'Évangile selon Saint Jean, versets 16 -13, on peut lire ceci : «La venue du Paraclet. - Mais quand il viendra, lui l'Esprit de Vérité, il vous introduira dans la vérité tout entière; car il ne parlera pas de lui-même, mais ce qu'il entendra, il le dira et il vous dévoilera les choses à venir.»

L'apocalypse de Jean révèle également de grandes prophéties pour les années à venir. Ces prophéties sont recouvertes d'un voile hermétique pour en protéger le sens réel. Plusieurs veulent bien faire coïncider le chapitre 19, versets 11 à 16 à la venue de Sathya Sai Baba et de Prema Sai, car ces textes font référence au cheval blanc et à son cavalier appelé «Vrai» (symbole du Kalki Avatar hindou). Cela n'est sûrement pas une coïncidence si nous retrouvons ces paroles dans la Bible. Les Hébreux, bien longtemps avant la venue de Jésus, avaient acquis une grande partie de leur connaissance spirituelle des enseignements religieux de l'Inde.

Plus tard, au 7 e siècle de notre ère, le prophète Mahomet a aussi décrit Sathya Sai Baba, dans les moindres détails, en plus de trois cents points. Il le décrit comme «Le Grand Instructeur Promis» et «Le Maître du Monde» qui viendra au 14 e siècle Hijri. (Au 20 e siècle pour nous).

Ces écrits sont compilés dans une collection de 25 volumes sous le nom «Bihar-al-Answar» ou «Océan de Lumière». Ils peuvent être consultés dans les grandes mosquées du monde.

«Une épaisse coupe de cheveux touchant l'épaule. Il aura un grain de beauté sur la joue. Son habit sera comme une flamme. Ses yeux seront noirs. Ses traits seront nobles, doux et toujours souriants. Son corps sera de petite taille.»

«Tous les enseignements de toutes les religions seront dans son cœur dès sa naissance. Toutes les sciences et les connaissances du monde depuis le début des temps seront dans sa tête. Il possède la totalité des qualités de tous les prophètes réunis. Tout ce que vous demanderez à Dieu, il vous le donnera. Tout œil qui le verra sera heureux. Il guérira vos maladies. Tout ce que vous demanderez à Dieu, Il vous le donnera. Il sera le refuge de ceux qui sont abandonnés. Quiconque viendra près de lui trouvera un océan de félicité. Il aura sous ses pieds tous les trésors du monde. Il ira parmi les fidèles et leur touchera la tête de ses mains. En ces temps à venir, vous verrez accourir là-bas des foules venant des quatre coins de la terre. Il vivra jusqu'à 95 ans.»

Tiré du Sathya Sai Magazine. P. Masson

Nostradamus dans la Centurie 1-50 mentionne clairement que Celui qui vient naîtra en Inde. Il fera du jeudi le jour de sa fête. Il travaillera sans bruit, ni publicité. Son règne et sa puissance s'accroîtra lentement, mais un jour sa puissance s'étendra au-delà des terres et des mers, partout sur la terre.

Dans la Centurie 5-41, il est mentionné que Celui qui vient naîtra dans un temps d'ombre et de noirceur. Sa générosité sera sans limite. Il viendra faire renaître la Loi morale et nous ouvrir les portes de l'Âge d'or.

Ces quelques prophéties parmi beaucoup d'autres décrivent Sathya Sai Baba d'une certaine manière, mais pour reconnaître un Avatar, nous devons aller au-delà de l'apparence physique et des qualités énumérées. La reconnaissance d'un Avatar est beaucoup plus un processus intuitif qu'une pure investigation intellectuelle. Un "Envoyé divin" se reconnaît par l'Amour universel et la foi qu'il transmet autour de Lui. Cet Amour se ressent par la voie du cœur dans une absence totale d'ego. L'expérience de l'union des cœurs dans l'amour nous apporte la certitude qu'aucune preuve physique ne pourra combler.


MIRACLES ET JEUX DIVINS

«Venez les mains propres en priant humblement. Venez avec les mains vides, détachées de richesses. Alors, je les remplirai de dons et de grâces.»

Sathya Sai Baba

Miracles et jeux divins, voilà ce que Baba a mentionné qu'Il accomplirait durant les 35 premières années de sa vie. Le reste de son existence, soit jusqu'à l'âge de 95 ans, sera consacré non seulement aux miracles, mais à la diffusion de ses enseignements afin d'apporter dans le monde une transformation spirituelle durable.

Dans la première partie de sa vie, Sai Baba devait démontrer à son entourage et aux grands de ce monde, qu'Il était bien ce qu'Il prétendait être : un Être Divin incarné sur terre. Il n'avait rien à apprendre de ce monde, Il était né parfait avec les qualités d'Omniprésence, d'Omniscience et d'Omnipotence. En d'autres mots, Il était Dieu sous forme humaine.

Pour faire connaître au peuple la divinité, qui se trouvait en Lui, Baba avait l'habitude de conduire ses fidèles et la foule qui le suivait, tout près, sur les berges sablonneuses de la rivière Chitravati, qui contourne le village, où Il habitait. Après avoir fait quelques chants sacrés, Il plongeait sa main dans le sable à l'endroit où Il était assis et en retirait des statuettes, des rosaires, des médailles, et quelquefois de la nourriture, sous forme de sucreries. Ces gestes, Il les a répétés, par la suite, des milliers de fois en présence des plus grands sceptiques de ce monde.

Un jour, Il a amené un petit groupe de personnes avec Lui sur une colline tout près de cette même rivière. À cet endroit, il y avait un tamarinier qui avait la réputation d'être un «arbre qui satisfait tous les souhaits». Baba a demandé à chacune des personnes présentes ce qu'elles désiraient manger comme fruit. L'une dit une pomme, l'autre une orange, une mangue, une poire, des figues et divers autres fruits. Sathya Sai Baba d'un geste de la main matérialisa tous les fruits demandés sur les branches de l'arbre au grand étonnement de tous.

Un autre jour, près de la même colline les membres du groupe, constatèrent que Baba avait disparu et en l'espace d'un éclair, Il avait réapparu sur le haut du rocher près du tamarinier. Il dit : «Regardez vers le haut». À cet instant, ses fidèles virent une roue de lumière auréolant sa tête et une lumière aveuglante sortir de son front, par le «troisième œil». Certains tombèrent en extase, d'autres eurent la vision de Sai Baba dans son incarnation précédente, d'autres encore perdirent conscience pour plusieurs jours.

Un autre soir, le même phénomène se répéta. Il dit à ses fidèles : «Je vais vous donner la vision de la Lumière». À ce moment-là, tous virent une énorme boule de feu, comme un soleil, percer l'opacité de la lune. Encore une fois, certains vécurent des moments de grande extase, d'autres perdirent conscience, dont un qui ne revint à lui que trois jours plus tard !

Une des manifestations que Baba a produite le plus souvent jusqu'à ce jour est la matérialisation de la cendre sacrée aux multiples propriétés curatives sur le plan physique et spirituel. Tous ceux et celles qui se rendent à l'ashram, où Baba demeure, peuvent être témoins de ce phénomène.

À ce jour, la quantité de cendre sacrée matérialisée par Baba est énorme et dépasse largement plusieurs tonnes. Le phénomène le plus étrange dans tout cela, c'est qu'il n'est pas nécessaire de se rendre en Inde pour être témoin d'une matérialisation. Dans les demeures où une grande dévotion est pratiquée, la cendre se matérialise sur les photos et les icônes des divinités comme Krishna, Bouddha, Jésus, Baba et autres.

Cette cendre sacrée a le pouvoir de guérir toutes les faiblesses humaines et elle aide l'aspirant dans son cheminement intérieur. Elle réduit les désirs en «cendre» et elle est le symbole du détachement des choses de ce monde. Dans beaucoup de cas, cette cendre a guéri miraculeusement de graves maladies, a éloigné des dangers et a protégé celui ou celle qui la portait sur sa personne.

Sathya Sai Baba est un guérisseur d'âme et de corps. D'un simple regard ou d'un toucher, Il peut faire disparaître toutes sortes de maladies incurables. À ce jour, Il a guéri des cancers en phase terminale, la tuberculose, la lèpre, le sida, des maladies mentales, des infirmités. Il a redonné la vue à des aveugles, fait marcher des paralysés et fait entendre des sourds.

Ses méthodes de guérison sont nombreuses; quelquefois, Il matérialise un objet et demande à la personne de l'appliquer elle-même sur l'endroit qu'elle veut guérir, ou matérialise de la cendre sacrée et demande à la personne d'en consommer un peu tous les jours, ou encore, Il prend le mal sur lui-même!

Plusieurs cas de retour à la vie de personnes décédées furent rapportés. Un entre autres, qui eut lieu en 1953, est presque identique à l'expérience de Lazare par Jésus. Monsieur Radhakrishna, malade et souffrant de nombreux ulcères, a décidé un jour de se rendre à Puttaparthi pour une fête religieuse hindoue. Au cours de son séjour à l'ashram (centre spirituel où demeure Sathya Sai Baba), il passa en transition et le «décès» fut constaté. Baba fut avisé immédiatement. Il répondit : «Ne vous inquiétez pas. Tout s'arrangera.»

Le temps passait et Baba ne s'en occupait toujours pas. Le corps devenu noir et rigide commençait à dégager des odeurs désagréables. La famille était très inquiète. D'autres personnes présentes voulaient que le corps soit incinéré le plus tôt possible, mais la famille s'y opposa farouchement. Le troisième jour, Baba se rendit au chevet du «mort» et demanda à être seul avec le corps. En quelques instants, Il le ramena à la vie au grand plaisir de sa femme et de sa fille. Ce fait n'est pas sans nous rappeler la présence de Marthe et de Marie auprès de Lazare lorsque ce dernier revint à la vie.

D'autres cas de retour à la vie furent rapportés par la suite, il s'agit des cas:
* En 1971, de Walter Cowen des États-Unis.
* En 1977, de B.Daswani de Hongkong.
* En 1982, de P. Dutt Verma de New Delhi, de l'Inde.
* En 1986, de M. Krishnaswamy de l'Inde.
* En 1986, du Dr B.P. Bagchi de l'Inde.

D'autres personnes ont rapporté avoir été sauvées d'une mort certaine : il s'agit d'Isaac Tigrett, Charles Penn, Dr S. K. Bose, Al Drucker, Dr John Hislop et plusieurs autres qui ne se dévoileront peut-être jamais.

Sathya Sai Baba maîtrise tous les éléments de la nature. Il a fait pleuvoir sur les régions en sécheresse, Il a arrêté la pluie et des inondations. En une autre occasion; une fois, Il a fait apparaître un arc-en-ciel vertical par une journée sans nuage devant un fidèle sceptique; et une fois encore, en présence d'un géologue et de ses amis, Il a transformé une pierre de granite en morceau de sucre d'orge que tous ont dégusté!

Il fut rapporté qu'à deux reprises Baba a changé de l'eau en essence; une fois pour alimenter une voiture en panne alors qu'il était passager et une autre fois pour une génératrice qui devait fournir l'électricité lors d'une fête religieuse. À une autre occasion, lorsque ses fidèles avaient très soif, Baba a transformé un pot rempli d'eau provenant de la rivière en délicieuse limonade!

Au début de sa mission, des centaines de personnes affluèrent dans le village, et plus tard à l'ashram. Sathya Sai Baba tenait à les nourrir tous. Lorsque la nourriture venait à manquer, Il multipliait les restes, à l'instar de Jésus. C'est ainsi que les fidèles et les visiteurs pouvaient manger jusqu'à la nuit tombante, sans jamais diminuer les réserves.

N. Kasturi, son secrétaire, qui a écrit la vie de Baba en plusieurs volumes, raconte une série d'événements qui a fait reconnaître Sathya Sai Baba comme une divinité authentique. Un parmi d'autres, est la matérialisation de «lingam», - œuf sacré qui se forme dans son corps -. Le «lingam» est le symbole de la Divinité. Il est la manifestation extérieure du Sans Forme, qui est indivisible, universel et toujours pur. Il représente également la création. Cet objet est fait de pierres diverses (agate, cristal, émeraude), ou de métal (or ou argent).

Durant plusieurs années, soit de 1945 à 1971, à la grande nuit de Shiva, la nouvelle lune de février, celle qui est la plus propice à la méditation, Baba a procédé en public à ce sublime «miracle», la création d'un «Lingam».

En effet, à la fin de cette journée dédiée à Shiva, Il plaçait sa main dans une petite urne tournée à l'envers et, d'un geste rapide, Il faisait tomber de la cendre sacrée sans arrêt jusqu'à ce que la statue de Baba de Shirdi (son incarnation précédente) soit complètement recouverte. Par la suite, Baba chantait, puis prononçait un discours de plus d'une heure suivie à nouveau de chants sacrés. C'est à ce moment qu'Il démontrait des signes de tension physique extrême, et en présence d'une foule de plus de 50,000 personnes, Il sortait de sa bouche un «lingam».

Un de ces «lingams», selon plusieurs témoins, mesurait plus de 3 pouces de long (7.6 cm) et était suivi de son piédestal fait de la même matière que l'œuf! Il fut rapporté qu'une année, Baba ne produisit pas seulement un «lingam», mais neuf! Tous sortirent de sa bouche les uns à la suite des autres, sous l'émerveillement de tous.

La plupart de ces objets furent distribués à des fidèles sincères et dévoués. Quelques-uns de ces «lingams» furent simplement dématérialisés après leur création. Ces «lingams» produits par Baba ont de grandes propriétés spirituelles et curatives. Ils aident les fidèles à atteindre une communion avec la Puissance divine. Son détenteur est en permanence relié à Sathya Sai Baba. Sur le plan physique, ces «lingams» peuvent guérir un grand nombre de maladies et soulager la souffrance humaine.

Durant près de trois décennies, à la nouvelle lune de février, Sathya Sai Baba a continué à matérialiser des «lingams» en privé. Mais le 14 février 1999, Baba a de nouveau matérialisé un «lingam» en public devant une foule de plusieurs milliers de fidèles. Nous devons nous attendre à d'autres manifestations impressionnantes au cours des années à venir.

Parmi les événements importants qui furent accomplis par Baba dans le passé, un mérite d'être signalé. Baba avait entrepris une tournée en Inde, en 1961, afin de rencontrer les sages et les maîtres spirituels de ce temps, les Swamis Sivananda, Satchidananda, Amritananda et d'autres.

Au cours de ce voyage, Il se rendit dans plusieurs cités saintes afin de régénérer les temples de l'endroit. Il fit le voyage jusqu'au pied de l'Himalaya au temple de Badri à Badrinath, un très haut lieu spirituel de l'Inde. À cet endroit, dans le but de recharger les «énergies» épuisées du temple, devant deux cents personnes, Baba a commencé par matérialiser d'un geste de la main, une statuette de Narayana de 12 pouces, puis un lotus d'or aux mille pétales d'une très grande beauté. Du même geste de la main, Il fit venir à lui le «lingam» du temple de Badri, il s'agit d'un «œuf» de 6 pouces de haut (15.2 cm) que Shankarâchâria avait caché à cet endroit en l'an 800 de notre ère!

La cérémonie s'est continuée par la matérialisation d'un plateau en argent, d'un gobelet en argent rempli d'eau provenant du Gange (le fleuve sacré), puis de la matérialisation de 108 feuilles de bilva (plante orientale) en or. Pour compléter le tout, Il a fait "pleuvoir" sur la foule présente des pétales de fleurs couvertes de rosée.

À la fin, le «lingam» fut retourné dans la niche secrète du temple et Baba a distribué à ses fidèles tout ce qu'Il avait matérialisé pour ce rituel de purification et régénération. Car, Sathya Sai Baba ne garde jamais rien pour lui-même. Il est venu parmi nous pour donner, continuellement donner, sans rien demander aux gens, que leur Amour (d'être Amour pour soi-même et les autres).

À ce jour, du geste de la main, Sathya Sai Baba a matérialisé des dizaines de milliers d'objets : icônes, figurines, statuettes, médailles, croix, pendentifs, talismans, rosaires, œuf cosmique «lingams», pierres précieuses, colliers, bagues, bracelets, perles, montres, broches en or, stylos, crayons, papiers, sandales, médicaments de toutes sortes, nourritures, plantes médicinales, fruits, fleurs, cendre sacrée («vibhûti»), nectar sacré («amrita»), sucreries, outils, boîtes, essences, limonade, parfums, poudres diverses, argents, photos, livres, etc.

Tous ces objets comme Il aime le dire, ne sont que sa carte de visite. Il est comme un père ou une mère qui aime ses enfants et leur donne ce qu'ils désirent recevoir pour que plus tard, ces personnes acceptent ce qu'Il a à leur donner. Par ces paroles, Il fait référence à Ses enseignements et Son amour, la raison principale de son incarnation parmi nous.

La personne qui a reçu un tel objet est en lien télépathique en tout temps avec Baba. Elle peut demander son assistance, son aide, son secours, sa protection ou sa grâce dans les moments difficiles de sa vie.

Les objets ainsi matérialisés peuvent aussi se dématérialiser et retourner à Baba si l'utilisateur n'en prend pas soin, ou s'ils sont perdus, volés ou délaissés. Plusieurs fidèles, qui avaient perdu un objet reçu de Baba, ont eu la surprise de le recevoir à nouveau lors d'une visite ultérieure à l'ashram. Un de ces objets avait été perdu dans la mer à une distance de plus de 12,000 kilomètres de l'Inde! Dans un autre cas, un collier venait tout juste d'être volé dans un appartement à Londres en Angleterre alors que son propriétaire était en Inde. Il lui fut remis sur-le-champ!

Depuis plusieurs années, Sathya Sai Baba ne fait que rarement des manifestations en public. Tout de même, Il continue à produire de la cendre sacrée plusieurs fois par jour lorsqu'Il se promène parmi les fidèles assemblés près du temple principal de l'ashram, appelé «Mandir».

La plupart des manifestations importantes que nous pouvons qualifier de «miracles» ont lieu maintenant, en privé, dans la salle des entrevues, en présence de quelques témoins seulement. C'est dans cet endroit que nous pouvons être témoin de matérialisation de bagues, colliers ou autres objets particuliers, selon le besoin du moment ou de guérisons particulières.

Chaque année, Baba reçoit plus de 10,000 personnes en entrevue. Parmi ces personnes présentes, Il distribuera plus de 2500 objets qu'Il va matérialiser selon sa volonté. Il donnera aussi un enseignement particulier et suggérera des orientations spirituelles. Le seul fait d'être présent près de Lui est déjà une grâce et une bénédiction en soi. La présence de Baba est suffisante pour transformer une vie de malheur et de souffrance en une vie radieuse remplie de bonheur et de joie.

«Le signe qui me distingue, c'est l'amour, et non la création d'objet matériel, ou le fait d'accorder une guérison, ou le bonheur par pur exercice de volonté. Vous considérez peut-être ce que vous appelez miracle comme le signe le plus direct de la divinité. En réalité, le véritable signe est l'amour.»

Sathya Sai Baba. S.S.S. 6


ENSEIGNEMENT

«Le but de la vie n'est pas d'accumuler de l'information, mais de se transformer.»

Sathya Sai Baba

Nous pourrions parler très longuement des milliers de «miracles» ou «jeux divins» qui se produisent autour de Sathya Sai Baba. L'Avatar dit bien que ces manifestations ont pour but de démontrer Sa grandeur divine, mais que le but principal de son travail est la transformation du coeur des gens dans le sens du bien, afin que la société tout entière soit transformée.

Les enseignements de Sathya Sai Baba ont beaucoup de points en commun avec ceux du Christ Jésus. Ils sont simples et universelles. Ils sont basés sur la dévotion, le service et l'amour du prochain. Dans ses exposés, Sathya Sai Baba utilise et commente les textes sacrés de toutes les religions de la terre ainsi que les textes des grands Sages du passé. Il insiste sur le fait qu'on ne peut se contenter de connaître les vérités, mais qu'il faut les VIVRE dans l'ACTION.

«Permettez à toutes les croyances différentes de subsister, laissez-les s'épanouir afin que la gloire du Seigneur puisse être chantée dans toutes les langues et sur tous les accords... Respectez les différentes religions et admettez leur validité, pour autant qu'elles n'éteignent pas la flamme de l'unité.» «Si vous êtes Chrétien, soyez un meilleur Chrétien. Si vous êtes Musulman, soyez un meilleur Musulman. Si vous êtes Hindou, soyez un meilleur Hindou.»

Sathya Sai Baba a déclaré à maintes reprises qu'Il n'est pas venu pour fonder une nouvelle religion, mais désire répandre la spiritualité et les valeurs morales dans le monde. Il veut rendre l'homme meilleur et l'aider à réaliser sa nature divine. Sathya Sai Baba enseigne que l'essence de l'homme est divine; que chaque personne porte en elle une étincelle divine et détient la capacité de réaliser sa Divinité inhérente.

Sathya Sai Baba oriente l'homme vers trois buts :
* L'Amour universel envers tous les êtres sur la terre.
* La transformation de l'homme par le coeur.
* La renaissance spirituelle de l'humanité.

Pour y arriver, trois voies sont proposées :
* La voie de la SPIRITUALITÉ
* La voie de l'ÉDUCATION
* La voie du SERVICE

La voie de la SPIRITUALITÉ
Les cinq principaux éléments sont :
1 Dévotion (Étude, chant, prière, méditation).
2 Maîtrise du mental (Parole, pensée et action en union).
3 Contrôle de soi (Les cinq sens et les émotions).
4 Connaissance (La compassion, la voie du cœur).
5 Sagesse (Le Soi, les bonnes fréquentations).

L'aspirant spirituel doit considérer la voie Spirituelle comme une discipline personnelle.

À l'image de l'athlète sportif qui désire gagner aux jeux Olympiques, un entraînement assidu est nécessaire. Celui qui veut avancer sur le sentier de la spiritualité doit s'armer de patience, de détermination et de persévérance. Il ne doit se permettre aucune faiblesse de corps ou d'esprit. Le but final qu'il veut atteindre est la Réalisation du Soi, l'union avec Dieu.

La discipline spirituelle est beaucoup plus difficile que toutes les autres disciplines. Elle demande d'avoir une foi totale dans sa démarche et une confiance dans un Dieu qui n'est visible que par le cœur et les manifestations de la nature. Enfin, dans son cheminement spirituel, l'homme doit devenir son propre maître et avoir Dieu comme seul et unique Gourou.

La vraie transformation spirituelle est lente, mais durable. Elle demande une grande maîtrise du mental si nous voulons vaincre les puissants désirs des sens. Les rechutes peuvent être fréquentes s'il y a relâche dans le travail, d'où l'importance de se motiver soi-même. Nous ne devons surtout pas oublier qu'il y a une seule chose que Dieu ne peut pas faire; c'est de faire le travail à notre place!

Selon Baba, la dévotion est de voir le divin dans toutes les choses, dans tous les êtres et dans toutes les formes. La dévotion, c'est aussi la foi dans la victoire ultime de la vérité. C'est également le service au prochain ainsi que la purification de l'esprit par les bonnes pensées.

L'aspirant, sur le sentier de la spiritualité, débute normalement par la dévotion ordinaire qui comprend : l'étude des textes, la prière, le chant sacré, la visualisation, la méditation, le rituel, voir le Seigneur dans la forme et le «sans forme», l'amour divin par la répétition du nom du Seigneur et le renoncement. Il n'est pas nécessaire de mettre toutes ces sortes de dévotion en pratique pour avoir la réalisation du Soi; une seule peut suffire à condition qu'elle soit faite avec amour et discipline.

Selon Baba, la répétition du nom du Seigneur est le moyen le plus efficace pour nous libérer de la réincarnation. À ce sujet, Il dit : «Le nom doit être dit avec amour. Dieu est Amour. Si le souffle est ainsi chargé d'amour, alors la vie tout entière est amour. Il n'y a pas de force plus puissante que l'amour. Si le nom du Seigneur est prononcé avec amour, qu'il soit Jai Ram, Sai Ram, So-Ham, Krishna, Jésus (ou Christos). Ce nom élargira et illuminera la vie tout entière. Le nom suffit à celui qui veut réaliser Dieu.»

Dans cette voie Spirituelle, nous devons apprendre à maîtriser notre mental. Le mental est le lien qui existe entre le corps et l'âme, c'est lui qui nous identifie au corps, aux sens physiques et aux désirs. Il nous garde prisonniers de la matière par nos pensées, nos réflexions, nos attirances, nos goûts, nos habitudes, nos convictions, nos croyances et nos réminiscences du passé.

Le mental ne s'arrête jamais, il nous bombarde sans cesse des pensées les plus disparates. Nous devons apprendre à le diriger dans la voie du bien, du bon et du beau. Si l'homme veut transformer le monde, il doit avant tout commencer par transformer ses pensées.

Au sujet du mental, Baba dit ceci : «Le mental est le roi de l'entêtement, il est têtu comme une mule et terriblement obstiné. On ne peut jamais l'attraper. Ce serait comme vouloir attraper le vent. On peut le domestiquer par la pratique de la dévotion accompagnée de sentiments et d'émotions favorables.»

La sagesse est la connaissance du Soi, celle qui nous conduit à la «vision» de Dieu. Celui qui n'est pas capable de Le voir en lui-même ne pourra jamais Le voir ni en son prochain ni nulle part ailleurs.

Ce n'est pas par des exercices intellectuels ou de la gymnastique de développement psychique que l'homme peut atteindre cette sagesse divine; il doit le faire par un travail constant sur lui-même et par l'action. Il doit devenir lui-même sagesse, être un sage parmi les sages.

Le vrai sage est celui qui vit en union avec Dieu. Bien qu'il soit dans le monde, il ne s'attache pas au monde. Il est équanime face à la peine et à la souffrance comme à la joie et au plaisir. Il peut être un pauvre parmi les pauvres, un enfant avec les enfants et un adulte sérieux avec les hommes. Sa compassion est sans limite et sait supporter son prochain dans le malheur et l'épreuve.

Pour arriver à cet état de sagesse, Baba nous demande de développer la confiance en soi.

«Développer la confiance en vous et l'AMOUR suivra. Il jaillira de l'intérieur et de cette manière, l'amour sera pur.»

La voie de l'ÉDUCATION
Les cinq éléments majeurs de cette voie sont :
1 Valeurs Humaines (Vérité, Action Juste, Paix, Amour et Non-Violence).
2 Enseignement (Éduc. Sathya Sai Valeurs Humaines).
3 Formation du caractère (Confiance en soi, responsabilité).
4 Éducation Spirituelle Sai (École, communauté, société).
5 Droits et devoirs (Responsabilité, honnêteté du citoyen).

L'éducation, en particulier l'enseignement des valeurs humaines, est l'un des éléments importants dans la transformation du monde proposé par Sathya Sai Baba. Selon ce dernier, il s'agit des valeurs de base qui font de l'homme un véritable être humain.

Ces valeurs, qui sont universelles, se retrouvent en chaque homme, quelle que soit sa race ou sa croyance. Elles n'ont aucune portée religieuse en soi, bien qu'elles aient été véhiculées par toutes les religions. Ce sont des principes de vie qui font partie de la vie elle-même.

La Vérité
La vérité immuable ne connaît aucune distinction de culture et de temps. Elle est toujours invariable et inaltérable. La vérité n'est pas une valeur que le temps, l'espace ou la nature peuvent modifier. Elle doit être éternellement la même. Alors, elle seule est vérité. Rien n'est absolument vrai ou tout-à-fait réel. Le fait d'être réveillé est aussi irréel que d'être endormi. Qu'est-ce qui est vérité ou illusion?

Le devoir primordial de l'homme est de découvrir sa vérité. La vérité ne peut être atteinte que par le dévouement et la dévotion. Si nous commençons à dire la vérité dans nos discours et nos échanges avec les autres, la transformation s'opérera peu à peu dans notre entourage. La vérité, c'est d'être vrai et honnête avec soi-même en pensées, en paroles et en actions. Nous devons éviter à la fois la vérité qui blesse et le mensonge qui plaît.

L'Action Juste
Il s'agit de reconnaître l'activité dans le sens du bien; personne ne peut, à priori, contester ou rejeter ce besoin de justice, de rectitude, d'intégrité, d'éthique, à la base de toute action (et qui donne un sens à la vie).

Or, trop souvent, l'homme cherche sa propre satisfaction. Il se sert au lieu de bien servir et met un voile sur sa conscience pour obtenir ce qu'il veut. Comme il veut beaucoup, il demande beaucoup aux autres, ce qui fut par le passé la cause de plusieurs guerres de domination et d'envahissement, et l'est toujours aujourd'hui. La conduite juste ne peut être qu'altruisme. C'est aussi un des devoirs que nous avons envers la société dans laquelle nous vivons.

La Paix
Éliminons le "Je", celui qui veut se prendre pour le centre du monde, celui qui est victime sans cesse de ses peurs et qui fait perdre la paix. Éliminons aussi les désirs de possession, de haine, de vengeance et de non-tolérance qui alimentent nos pensées ou notre mental et nous font perdre la paix intérieure.

La vertu exige de tenir nos sens sous contrôle. Si nous sommes attachés aux valeurs matérielles, nous perdons la paix intérieure. La possibilité de trouver la paix intérieure n'est pas aussi éloignée que nous le pensons. En fait, chacun de nous la possède déjà. La paix est notre essence. Elle est semblable au soleil, brillant sans cesse, mais temporairement couverte par les ténèbres de la colère ou de l'égoïsme.

Le Soi irradie la paix et l'amour. Nous devons uniquement tourner notre regard vers ce centre pour trouver la source de notre joie.

S'il y a Droiture dans le cœur, alors il y aura Beauté dans le caractère.
S'il y a Beauté dans le caractère, alors il y aura Harmonie à la maison.
S'il y a Harmonie à la maison, alors il y aura Ordre dans la nation.
S'il y a Ordre dans la nation, alors il y aura Paix dans le monde.

L'Amour
L'amour est la base de la création. L'amour en fut la raison et continue à en être la justification. Il est le principe d'attraction de la divinité au sein duquel toutes les créatures trouvent leur origine et leur lien commun. L'amour est l'énergie universelle qui soutient toute la création.

«L'amour est Dieu et Dieu est amour. L'amour unit et attire les êtres en son sein afin que tous deviennent Un avec le Divin. Aimez de plus en plus, aimez les gens de plus en plus intensément. Transformez l'amour en service, transformez le service en vénération. Ceci est la pratique spirituelle la plus haute.»

Le service est l'expression naturelle de l'amour en action. Le service se rend avec joie, comme un symbole d'amour et d'humilité. Lorsque nous vivons dans la conscience du Soi omniprésent, nous vivons dans l'amour qui inonde et coule à travers nous et à travers tout.

«Commencez la journée avec amour et partagez cet amour avec au moins cinq personnes, c'est le chemin qui vous conduit au Divin.»

La Non-Violence
La non-violence absolue n'existe pas, car nous devons marcher au risque d'écraser des insectes et de détruire des plantes. La non-violence est plutôt une attitude par laquelle nous devons éviter de faire du mal. La non-violence ne signifie pas simplement ne pas blesser physiquement un être vivant, mais aussi ne pas faire mal avec des mots, des regards, des gestes ou des actions malveillants.

Il faut également être non-violent envers soi-même. Bien des gens se font du mal en ayant de mauvaises habitudes et un mode de vie incorrect. Par des abus en nourritures, boissons, narcotiques et par un manque de repos adéquat, ils usent prématurément leur corps.

La mise en pratique de la non-violence, de la tolérance et du respect de toutes les croyances religieuses est une condition requise indispensable à l'établissement d'une paix durable sur terre selon Baba.

Bien que la voie de l'Éducation ait comme base les Valeurs Humaines, elle ne se limite pas seulement à cet élément. Un des objectifs de l'éducation est la formation du caractère des enfants, c'est-à-dire donner une base morale solide, de la confiance en soi et développer le potentiel humain. Le jeune enfant, alors qu'il est encore sous l'influence des parents, doit apprendre à devenir un honnête citoyen afin que plus tard, il devienne un exemple de droiture comme dirigeant de la société.

À l'âge adulte, l'Éducation Spirituelle Sai a pour but de donner des principes moraux de haute valeur à l'homme et de lui faire prendre conscience de ses responsabilités en tant que citoyen, membre de la collectivité. Par son influence sur les autres et en particulier sur les enfants, l'adulte devient un modèle à suivre et un élément important dans la transformation spirituelle du monde.

La voie du SERVICE
Les cinq éléments majeurs sont :
1 Service humanitaire (Malades, défavorisés, sinistrés, etc.).
2 Entraide (Écoute active et support).
3 Limitation des désirs (Gaspillage à éviter : eau, nourriture).
4 Relations sociales (Conférences et ateliers gratuits).
5 Protection (Environnement et famille humaine à protéger).

Un des buts de notre discipline spirituelle à travers le service est de transformer toutes nos actions de quelque nature qu'elles soient, en actions altruistes. Toutes nos actions doivent être faites dans le sens d'une offrande au Divin.

C'est seulement dans cette pureté d'âme que nous pouvons devenir conscients de l'unité dans le service. Un service désintéressé pour le bien des autres et de la société est un don de soi, par amour pour nos frères et soeurs de la terre.

Du service rendu, nous ne devons jamais attendre le fruit. Ceci doit être un service libre de toute motivation personnelle, glorification ou intérêt de quelque nature que ce soit. La pureté de l'action se fait dans le dévouement et par le don du coeur.

Pour les Occidentaux, la voie du service est de loin plus facile que celle de la voie purement dévotionnelle. En effet, dans son enseignement Baba mentionne que ce ne sont pas les pèlerinages dans les lieux saints, ni les rosaires, ni l'étude des écrits sacrés qui vont nous sortir du cycle de naissance et de mort, mais bien notre implication dans le service aux autres par le don total de nous-mêmes.

Cette action, nous pouvons l'accomplir dans le travail bénévole local auprès des personnes démunies, défavorisées, malades ou handicapées en premier lieu. Ensuite, si les circonstances et les besoins le permettent, nous pouvons étendre nos services à d'autres secteurs de la société.

La limitation des désirs fait partie du service. Elle doit être entendue dans le sens de limiter ses besoins de consommation. En particulier, éviter le gaspillage de la nourriture, de l'énergie, de l'argent et de son temps. Nous devons apprendre à utiliser les ressources naturelles avec modération et consommer uniquement ce qui nous est nécessaire pour vivre convenablement. Tout surplus, toute accumulation de biens matériels n'est que du gaspillage.

Le service peut s'étendre à notre environnement. Tout ce qui nous entoure a besoin d'être protégé si nous voulons avoir une bonne qualité de vie. Un effort doit être entrepris afin de protéger la nature de toute destruction. La faune et les animaux domestiques ont besoin aussi d'évoluer à leur rythme dans un climat sain et dans des espaces qui leur sont favorables.

La nature humaine ne fait pas exception, elle a aussi besoin d'être protégée contre les agressions de toutes sortes. C'est notre responsabilité à tous de protéger les femmes et les hommes qui sont en difficulté, de préserver les personnes âgées et les enfants de mauvais traitements. Notre devoir comme individu est de protéger nos frères et nos soeurs humains et, surtout, de leur venir en aide lorsqu'ils en font la demande.

«Le service envers l'homme est un service envers Dieu, car Dieu est en chacun homme et dans chaque être.»

Sathya Sai Baba


RÉALISATION

«Je suis prêt à aider n'importe qui, de n'importe quel village, de n'importe quel état ou de n'importe quelle communauté. Je suis prêt à faire n'importe quoi pour le bien des gens.»

Sathya Sai Baba

Un arbre est jugé à ses fruits, c'est dans ce sens que nous devons approcher Sathya Sai Baba. Il est important de regarder ses actions et d'être attentif à celles qui se produiront dans l'avenir.

Depuis le début de sa vie, Sathya Sai Baba ne fait que donner. Il ne demande rien de matériel à personne. Il n'accepte des gens que leur amour et leur dévotion pour la gloire du divin.

À chaque jour Sathya Sai Baba donne quelque chose à quelqu'un. Il donne sans arrêt sur les plans physique, psychique et spirituel. Des dizaines de millions de personnes, de par le monde, ont déjà reçu quelque chose de l'Avatar.

Sur le plan purement physique, en 1950, Baba a fait construire l'ashram «Prasanthi Nilayam» (Demeure de Paix Suprême). Cette communauté spirituelle était nécessaire afin de permettre aux gens qui viennent Le rencontrer d'avoir un accès au logis et à la nourriture.

Aujourd'hui, l'ashram peut accueillir plus de 30,000 personnes par jour en hébergement normal. Lors de grandes fêtes indiennes ou à l'anniversaire de Baba ce nombre est largement dépassé. À la conférence mondiale de l'Organisation Sai en 1995 (conférence qui a lieu tous les cinq ans, et qui a coïncidé avec le 70e anniversaire de Baba), l'ashram a reçu plus d'un million de visiteurs pour cet événement. C'est en effet dans ce petit village qui ne figure pas sur aucun plan de l'Inde que 5 millions de pèlerins se rendent chaque année.

Une grande partie du travail de Sathya Sai Baba est consacrée à l'éducation. Il a mis sur pied des dizaines d'écoles, plusieurs collèges et trois universités qui furent reconnues par le ministère de l'Éducation de son pays. Un enfant arrivant dans cette vallée sans connaître l'alphabet peut en repartir avec un doctorat en philosophie, en ingénierie, en informatique ou en beaucoup d'autres spécialités. De plus, il n'aura rien à payer pour l'enseignement reçu. À ce jour, des dizaines de milliers d'enfants ont reçu cette éducation gratuite.

Dans plusieurs pays des écoles Sai furent ouvertes au public. En Australie, en Thaïlande, au Brésil, au Fidji, En Indonésie, Au Népal, au Philippines, au Sri Lanka, en Taïwan, en Zambie, aux États Unis et au Canada, plus précisément à Toronto où une école primaire fut mise sur pied en septembre 2000.

En vue de venir en aide aux personnes défavorisées de sa région, Baba a fait construire un premier hôpital gratuit qui est maintenant de 100 lits et un deuxième petit hôpital à Whitefield. Puis deux hôpitaux ultra moderne de 300 et 333 lits hautement équipé et spécialisé en cardiologie, urologie, neurologie et oncologie. Chaque année, en plus des 2200 interventions chirurgicales de toutes sortes, il se pratique plus de 1000 opérations du cœur et ce, toujours de façon entièrement gratuite!

Au cours des années 1995 et 96, Sathya Sai Baba a permis la réalisation d'un projet d'eau potable d'une envergure sans précédent pour cette région semi-désertique et aride d'Anantapur où l'eau était contaminé par un excès de fluor dans le sol. Des réservoirs, des puits et des canalisations d'eau (plus de 2300 km de conduits) furent installés pour desservir 732 villages de cette partie défavorisée de l'Inde. Ce projet financé par le Sai Trust a nécessité l'emploi de 40 000 hommes.

Chaque année, à l'approche de son anniversaire, Baba distribue aux défavorisés, aux pauvres et aux étudiants des milliers de vêtements : pantalons, chemises, saris, couvertures et autres. Il distribue également de la nourriture (pâtisseries et fruits) aux étudiants et aux pèlerins lors de certaines fêtes.

Depuis plusieurs années, Baba a mis sur pied un service humanitaire d'urgence afin de venir en aide aux personnes victimes de cataclysmes naturels tel que : inondations, tornades, feux et tremblements de terre. Ce service vient également en aide aux personnes défavorisées.

L'Organisation Sai, en Inde, a adopté 6,000 villages où de l'éducation particulière est dispensée en santé personnelle, en hygiène publique et en organisation sociale. Des équipes de bénévoles se promènent de village en village afin de leur apporter nourriture, vêtements, aide et soutien.

Sathya Sai Baba n'accepte jamais d'argent pour lui-même. Les dons sont dirigés vers le Sri Sathya Sai Central Trust via la India Bank. Les dons sont repartis par la suite entre l'éducation, la santé et les oeuvres humanitaires.

Mais, comme le dit Baba, la plus grande oeuvre qu'Il accomplit de nos jours sur la terre, c'est la transformation des hommes. Cette transformation ne sera visible qu'au cours du 21e siècle avec la venue de l'Âge d'or!


INTIMITÉ

«L'Avatar se comporte humainement pour que les hommes puissent découvrir le lien de parenté qui les unit à la Divinité.»

Sathya Sai Baba

Sathya Sai Baba est célibataire. Mesure 5 pieds 1 pouce (1.55 m) et pèse 108 livres (49 kg). Il est vêtu d'une tunique de couleur orange et marche pieds nus. Il ne porte jamais de bijoux ou autres parures.

* Durant plus de 50 ans, Baba est demeuré dans un modeste appartement de 2 pièces. Maintenant, sa demeure est plus spacieuse, mais reste simple. Il passe environ 9 mois par an à Puttaparthi, 2 mois à Whitefield près de Bangalore et 1 mois à Kodaikanal dans les montagnes du sud de l'Inde.

* Durant la nuit, Baba ne dort pas. Il s'allonge quelques heures pour donner du repos à son corps alors qu'Il «travaille» sur d'autres plans de conscience. Mais avant, Il a pris soin de répondre, d'une façon psychique et quelquefois par écrit, aux centaines de lettres qu'Il a reçues durant la journée. Toutes les lettres reçoivent une réponse comme Baba l'a déjà mentionné, mais le demandeur n'est pas toujours réceptif psychiquement à ce qui lui est envoyé.

* Tous ceux qui se rendent à son ashram peuvent voir Sathya Sai Baba de leurs yeux et être témoin de matérialisation de cendre sacrée, d'un objet ou d'un guérison. Mais, Baba est seul à décider qui sera reçu en entrevue.

* Par ses pouvoirs divins, Sathya Sai Baba pourrait guérir tous les gens de la terre et donner à manger à tous ceux qui ont faim. Pourquoi ne le fait-il pas? Il n'intervient pas dans le plan normal de l'évolution de la terre.

* Chaque individu doit apprendre par ses expériences, ses erreurs et respecter son plan de vie appelé «karma». Si Baba corrigeait les erreurs de tous et subvenait immédiatement à tous les besoins, les gens ne voudraient plus faire d'efforts par eux-mêmes. Baba enseigne plutôt aux gens à se prendre en main et à trouver eux-mêmes leur propre bonheur.

* Sathya Sai Baba peut se présenter sous différentes formes. En effet, Il a été vu sous la forme de Krishna et d'autres divinités, sous la forme d'un vieillard, d'un mendiant, d'un enfant, d'un travailleur et sous d'autres formes encore! Il utilise toujours la forme la plus appropriée, selon les circonstances, pour venir en aide à ceux qui le demandent.

* Sathya Sai Baba répond à tous les appels d'aide, pourvu que la personne soit sincère, et cela, indépendamment de sa croyance personnelle. Que vous imploriez Jésus, Allah ou Dieu, Baba répond à votre demande, car Il est chacun d'eux en une personne. Il représente la Triade hindoue : Brahma, Shiva, Vishnou qui est l'équivalent de la Trinité des Chrétiens.

* Swami parle le Télugu (sa langue natale) et l'anglais. Il comprend toutes les langues de la terre, car Il lit les pensées des gens. Il lui arrive de répondre quelquefois dans la langue de l'interlocuteur ou de lui transmettre la réponse mentalement.

* En ce moment, Baba n'a pas l'intention de se rendre en Europe ou en Amérique. Il travaille à faire du «ménage dans sa cour», qui est l'Inde, comme Il aime le dire. Il a mentionné qu'après l'an 2000, cela pourrait changer. L'an 2000 constitue le début de Sa mission publique qui durera 20 ans. Un jour, Il sera vu sur toute la surface de la terre dans Sa Gloire Divine!

* Pour accomplir Sa mission, Sathya Sai Baba a déclaré qu'il utiliserait trois incarnations successives :
La première incarnation sous le nom et la forme de Sai Baba de Shirdi, de 1838 à 1918, (déjà reconnu comme un grand saint de l'Inde par des centaines de millions de fidèles).

La deuxième incarnation sous la forme de Sathya Sai Baba de Puttaparthi, de 1926 à 2021 que nous venons de décrire.

La troisième incarnation sous la forme de Prema Sai Baba. Sa naissance aura lieu vers 2029 à Gunaparthi dans la région de Mysore en Inde. Durant cette incarnation, Il représentera le Principe de l'AMOUR DIVIN. Sri Prema Sai Baba viendra continuer l'oeuvre Christique de ses prédécesseurs et supporter l'humanité dans le début du nouvel Âge d'or.



ORGANISATION SAI

«L'Organisation Sai doit aider les gens à prendre conscience de l'unité qui se trouve derrière cetteapparente multiplicité.»

Sathya Sai Baba

L'Organisation spirituelle Sai, connue sous le nom de Organisation Sri Sathya Sai fut fondée selon l'inspiration et l'orientation données par Sathya Sai Baba au bénéfice de l'humanité. Cette Organisation sans but lucratif est apolitique et ne fait aucune distinction entre les nationalités. L'Organisation est un instrument de transformation individuelle et collective. Elle aide l'individu à développer sa propre nature divine en l'incitant à accomplir des actions de service auprès des autres membres de la société. L'Organisation Sai est un outil indispensable pour le fidèle qui désire s'unir à d'autres personnes, pour étudier les enseignements de Sai, servir dans différentes causes humanitaires, chanter, prier ou méditer.

L'Organisation Sai, dans sa vocation humanitaire, apporte une aide considérable dans le domaine de l'éducation, de la spiritualité et dans le service rendu auprès des gens démunis.

Au début de l'année 1981, Sathya Sai Baba a donné les grandes lignes de la charte de l'Organisation que voici :
considérant que la venue de Bhagavan Sri Sathya Sai Baba doit servir à ranimer les vérités de base et les principes moraux (Sanathana Dharma) de toutes les religions;
considérant que cette Organisation mondiale est une association spirituelle, qui a été créé pour l'ensemble de l'humanité, sans considération de religion, de caste, de couleur de peau et de foi;
considérant que cette Organisation accepte en son sein des personnes de toutes religions en vue de l'unité des religions;
considérant que le but de l'Organisation concerne la conscience de l'homme en vue de l'éveiller à cette réalité que le divin réside en lui-même, et que ces changements de conscience, par la diffusion des principes de base de Vérité, de Justice, de Paix et d'Amour doivent entraîner la nécessité de présenter les principes en question pour transformer et servir de modèle;
considérant qu'il ne suffit pas de transformer les conditions et circonstances extérieures pour permettre la connaissance du divin, mais qu'il faut déterminer aussi un changement dans la pensée de l'homme...

À cet extrait de la charte, Baba a ajouté ceci : «Le principal objectif de l'Organisation Sri Sathya Sai est d'éveiller en chaque individu la conscience de sa propre Divinité à travers un processus de transformation intérieure, de retrouver la confiance en soi ainsi que la confiance et la foi en Dieu. La confiance prend racine dans la foi en Dieu.»

Seule, la transformation intérieure peut conduire à la transformation du monde. C'est pour cela que Baba insiste beaucoup dans ses enseignements - aux membres de l'Organisation Sai - sur la limitation des désirs, la vie saine, la conduite juste et la dévotion. Sathya Sai Baba veut que ses étudiants et ses fidèles soient des modèles pour la société de demain.

L'Organisation Sai est formée de trois volets : - Spiritualité, Éducation et Service qu'elle doit promouvoir dans la société. Ces trois volets sont le fondement des 7 900 centres et groupes dévotionnels répartis dans plus de 160 pays. Ce nombre ne cesse d'augmenter d'année en année.

Pour être considéré comme fidèle ou «membre» de l'Organisation (l'Organisation compte plus de 100 millions de fidèles), il n'y a pas de cotisation ni de carte de membre. Il est proposé à l'aspirant de suivre simplement les Règles de conduite suivantes :
* Méditer et prier chaque jour.
* Une fois par semaine, chanter ou prier avec sa famille.
* Participer aux programmes d'éducation pour enfant.
* Une fois par mois, participer aux rencontres Sai.
* Participer à une action sociale de service.
* Étudier régulièrement les textes et enseignements de Sai.
* Mettre en pratique la limitation des désirs.
* Parler avec douceur et affection à toutes les personnes.
* Éviter de médire des autres en leur absence.

En plus de ces Règles de conduite, Sathya Sai Baba a promulgué dix Principes en 1985 alors qu'Il appelait à une harmonieuse cohabitation de tous les peuples de la terre.

Les Dix Principes proposés par Baba sont :
* Tenez pour saint le pays où vous vivez.
* Portez un égal respect à toutes les religions.
* Reconnaissez la fraternité entre les hommes.
* Maintenez la propreté dans vos maisons.
* Pratiquez l'amour du prochain.
* Ne corrompez personne.
* Réprimez l'envie et la jalousie.
* Essayez de tout faire par vous-même.
* Ayez l'Amour de Dieu et la crainte de l'erreur.
* Ne commettez jamais d'infraction aux lois du pays.

"Servez d'abord vos proches, ensuite votre village, ensuite votre pays, ensuite la planète."

Sathya Sai Baba


DIVIN MESSAGE

Message de Sathya Sai Baba donné pour les années à venir, aux personnes présentes, à l'ashram «Prasanthi Nilayam» (Demeure de Paix Suprême), le 25 novembre 1985.

«Votre mission est commencée. Chacun d'entre vous a un rôle important et unique à jouer dans cette vie. Uniquement ceux que j'ai appelés peuvent me servir. Ma mission est maintenant arrivée, dans le temps, au point où chacun de vous a du travail à faire.

Cette planète a un but dans l'immense galaxie dans laquelle elle est contenue. Ce but est en train de se révéler maintenant devant vos yeux. Je vous appelle à rayonner la dévotion qui est en vous pour que son pouvoir invisible enveloppe tous ceux qui viennent dans votre orbite. Afin de jouer votre rôle avec succès, restez toujours centrés sur Moi. Communiquez à tout être humain et à toute créature vivante la pureté de coeur qui est en vous et ne tendez pas la main pour cueillir les fruits de votre travail. Cette partie de ma mission s'accomplit dans le silence absolu.

Vous êtes Mes instruments par qui Mon amour se répandra. Soyez toujours conscients que le moment où vous laissez votre ego s'emparer de vous, Mon travail cesse. Lorsque vous aurez surmonté votre négligence négative, vous redeviendrez Ma source. La multiplication de mon amour sera ressentie à travers le monde. Je vous ai préparés pour ce travail à travers de nombreuses incarnations. Je vous ai attirés vers Moi.

J'ai beaucoup avancé dans Ma mission au cours de ces dernières incarnations. Mon travail est sans répit et votre travail est sans fin.

Sachez que je suis à l'intérieur de vous et à l'extérieur de vous: il n'y a pas de différence. Dorénavent, vous êtes Moi et Je suis vous. Ma Vision se répandra de Moi à travers vous. Vous serez peut-être inconscient de cette action constante.

Soyez toujours purs de coeur et d'âme et, de votre vivant, l'humanité bénéficiera de vos qualités uniques. Le temps approche où l'humanité vivra en harmonie. Ce temps viendra plus vite qu'on ne le croit. Avant qu'il arrive, soyez préparés à tout ce qui sera nécessaire pour révéler à chaque créature vivante le but véritable de l'existence.

Aucun être vivant ne peut imaginer ce que c'est. Ce n'est pas une chose à laquelle on peut aspirer. C'est au-delà de toute compréhension. Mais je peux vous dire que sa beauté est merveilleuse au-delà de tout rêve et, tandis que chacun de vous accomplit son travail silencieux, je vous embrasse dans Mon coeur. Dorénavant, votre âme sera élevée et vos yeux révéleront Ma présence intérieure.

Du sommet de la montagne du Seigneur où tous les univers ne font qu'Un, ceci Je le dis à chacun de mes fidèles : Faites Mon travail, Mes fidèles bien-aimés; votre souffle portera le parfum des fleurs du paradis; votre exemple sera celui des anges; votre joie sera Ma joie.»

Sathya Sai Baba

OM SRI SAI RAM